L’itinéraire principal entre la médersa Ben Youssef et la porte de la ville de Bab Debbagh est balisé à mi-chemin par la place el Moukef, plus une intersection qu’une place, où quatre voies se rejoignent. A l’est, la rue Souk des Fassis, la route de la médersa Ben Youssef, est bordée de fondouks, tandis que dans le sens inverse, la rue du Bab Debbagh traverse le quartier des tanneries plutôt malodorantes en direction de Bab Debbagh. Au nord, la rue Bab el Khemis mène à une autre porte de la ville, Bab el Khemis, tandis que la rue Essebtiyne, menant au sud, bifurque après 200 m. En venant juste ici (si vous venez de la place el Moukef), vous arrivez à la place Ben Salah, où la Zaouia de Sidi Ben Salah, avec son minaret très fin et proéminent, a été commandée par un sultan mérénide du XIVe siècle.